Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 janvier 2012 3 18 /01 /janvier /2012 20:57

 

J'ai connu avec beaucoup plus de distance ma famille paternelle, je présente quelques membres.

Rosalie-Chiron--vers-1970--1975-001.jpg

Auguste-Chiron-de-Viellevigne-1876-1956-001.jpg

 

       Auguste 1876 - 1956                                                                     Rosalie 1890 -1979

 

 

Ils ont eu 5 enfants, mon père était l'ainé, ensuite ils ont eu une petite fille (Marie-Josèphe née en décembre 1919) décédée à 8 mois, un petit garçon (Auguste né en mai 1921) qui est décédé à 5 mois, j'ai toujours entendu dire qu'ils étaient allergiques au lait de ma grand mère, que ce lait les avait empoisonnés, je ne sais pas comment mon père a pu survivre lui  !!! J'imagine la souffrance des parents que mon père devait percevoir.

Ils ont été récompensés ensuite car ils ont eu des jumeaux, nés en septembre 1922, un garçon ( Joseph) et une fille (Thérèse) les deux enfants ont été allaités par une nourrice, chacun la leur, des femmes qui venaient d'avoir des enfants et avaient du lait pour deux. L'une d'elle était voisine, l'autre habitait un village voisin.

 

 

 

Je mets les quelques photos que j'ai, très peu et de mauvaise qualité:

 

 

Albert-vers-1942-001-copie-1.jpg

Mariage-Therese-et-Pierre-Oiry-vers-1942-2-001.jpg

 

  Albert (mon père) 1918-2001

 

 

 

Jospeh 001

 

         Joseph 1922-1967

 

 

 

 

                                                                    Thérèse avec son mari, le jour de leur mariage,                                                                                    1922-1980

 

Joseph était mon parrain, il a vécu avec sa mère toute sa vie, il était presque mutique, je ne crois pas qu'il m'ait adressé la parole une fois! Thérèse était la marraine de mon frère, elle parlait pour deux.

 

 

Repost 0
Published by Paquerette - dans Autrefois
commenter cet article
18 janvier 2012 3 18 /01 /janvier /2012 10:49

P1060187.JPG

 

J'ai commencé à sourire aussi.
Je marchais dans la rue
et quelqu'un a vu mon sourire.

Quand il a souri à son tour,
je me suis rendu compte
que c'était moi qui le lui avais transmis.

J'ai pensé à ce sourire
et je me suis rendu compte
de la valeur de mon sourire.

Un seul sourire comme le mien
pourrait faire le tour du monde.

Alors si tu sens un sourire
qui se déclare sur tes lèvres,
encourage le.

Mieux que ça !
Vite, commençons une épidémie
et infectons le monde entier !

Je veux que tu sois toujours souriant et heureux
et que tu ne guérisses jamais du virus du sourire et du bonheur.

 

Repost 0
Published by Paquerette - dans Textes à méditer
commenter cet article
16 janvier 2012 1 16 /01 /janvier /2012 22:47

Les falaises de Moher en Irlande, mai 2011

 

P1040570

 

Pourquoi ne pas profiter immédiatement des plaisirs ? Combien d'instants de bonheur ont été gâchés par trop de préparation ?

 

Jane Austen

 

Repost 0
Published by Paquerette - dans Pensées du jour
commenter cet article
15 janvier 2012 7 15 /01 /janvier /2012 19:27

 

Ma mère a donc été la seule de la fratrie à se marier, mais avant je mets des photos d'elle et de mon père plus jeunes. Ils se sont connus quand ma mère avait 17 ans, ils se sont fréquentés ( comme on disait autrefois) poendant 3 ans. En fait mon père originaire d'un autre village distant de 20 kilomètres était venu travailler chez un voisin de mes grands parents. La distance ne parraissant rien aujourd'hui était énorme dans les années 1940, mon père la parcourait en vélo, autant dire qu'il ne retournait pas toutes les semaines chez ses parents.

Le week end qui consistait à ce moment là au dimanche (seul jour de congé) les jeunes se retrouvaient pour la messe le matin et puis l'après midi en rencontre de petits groupes

.

 

Renee--jeune-fille-001.jpgAlbert-a-20-ans-001.jpg

 

                       Ma mère                                                                         Mon père

 

renee-en-communiante-vers-1937-001-copie-1.jpg

 

Ma mère en communiante vers 1937

Repost 0
Published by Paquerette - dans Autrefois
commenter cet article
14 janvier 2012 6 14 /01 /janvier /2012 19:41

 

 

Mes grands parents ont mis au monde quatre enfants, deux filles et deux garçons entre 1921 et 1931.

 

Soeur Georgette Deloumeau 001Henri Deloumeau, fils 1923-1960 001

 

     Georgette 1921-1998                                         Henri 1923-1960

 

 

 

 
 Renée Deloumeau devant chez elle, vers 1943 001Jospeh Deloumeau, enfant 1931-1967 001  

  Renée 1926-1985 (ma maman)                         Joseph 1931-1967

 

 

Georgette, comme on peut le voir était religieuse, elle est partie au couvent à 11 ans, je doute que c'était son choix, elle était très difficile, et mon grand père pourtant autoritaire a décidé de l'envoyer chez les religieuses.

 

Henri, viticulteur avec son père n'allait pas bien!!! il buvait et ne travaillait pas toujours autant que son père l'aurait voulu.

 

Renée était très proche de sa mère, elle s'est mariée jeune à 20 ans et est restée habiter le même village à quelques maisons de la maison familiale.

 

Joseph, le petit dernier est né prématuré, il pesait 1,500kg, à une époque ou on avait du mal à chauffer les maisons, j'ai toujours entendu dire, qu'il avait été mis dans du coton hydrophile, placé dans une boite à chaussures et posé sur le côté de la cheminée. Il est resté petit et chétif, a sombré lui aussi dans l'alcool et n'était pas très courageux.

 

Mes deux oncles ont toujours vécu dans la maison familiale, célibataires. Mon grand père était très dur, ma mère a toujours dit que quand il avait fini de manger, il rangeait son couteau et tout le monde devait avoir fini ou s'arrêter. Ma grand mère était vraiment bonne, elle semblait lasse et triste.

Repost 0
Published by Paquerette - dans Autrefois
commenter cet article
13 janvier 2012 5 13 /01 /janvier /2012 18:47

grand père- grand mère, mariage 001-copie-2

 

J'ai trouvé une autre photo des mariés d'hier, sur celle ci mon grand père (premier à partir de la gauche) a quand même un petit sourire sous sa belle moustache, je l'ai connu avec cheveux et moustache blancs, il est décédé en 1979. Il était petit, sur son livret militaire il est noté, 1,56m.

 

 

Et voici deux photos plus anciennes, qui ont été prises avant leur mariage.

 

 

valentine et antoinette 001

 

 

 

 

henri deloumeau à l'armée 001

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Valentine (la plus petite) avec sa soeur, 1894-1962

 

                                                                            Henri 1889-1978

 

 

Repost 0
Published by Paquerette - dans Autrefois
commenter cet article
12 janvier 2012 4 12 /01 /janvier /2012 21:43

 

Voilà, comme cette semaine je suis restée à la maison, j'ai scanné des vieilles photos que j'avais mises de côté en décembre. Des très vieilles, vous allez voir, j'alternerai ce genre d'aricles avec les autres habituels. Je vais essayer de les mettre par ordre chronologique, en partant de la plus vielle.

 

Tout commence ici dans l'historique familial en photos.

 

Mariage-Valentine-Leveque-et-henri-Deloumeau-Henriette-et.jpg

 

Le 18-5-1920

 

C'est un mariage double, mes grands parents sont à gauche quand on regarde la photo et l'autre couple, c'était le frère de ma grand mère. Mon grand père était né en 1889 et ma grand mère en 1894, voilà donc de cela deux siècles.

On peut remarquer que les mariés éteient encore en noir. En faisant des recherches, j'ai lu que ces robes noires ont laissé la place au blanc dans le milieu du XIX ème. Mais à la campagne après la première guerre mondiale, j'imagine que pas grand monde n'était riche, et que ces robes noires étaient plus facile à porter ensuite.

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Paquerette - dans Autrefois
commenter cet article
11 janvier 2012 3 11 /01 /janvier /2012 15:35

P1030516.JPG

Dans la communication, le plus compliqué n'est ni le message, ni la technique, mais le récepteur.
Dominique Wolton
Repost 0
Published by Paquerette - dans Pensées du jour
commenter cet article
10 janvier 2012 2 10 /01 /janvier /2012 11:58

 

A la demande de Mousse, pour son amie.

 

26b5cef6.gif

Repost 0
Published by Paquerette - dans Au fil des jours
commenter cet article
10 janvier 2012 2 10 /01 /janvier /2012 10:17

P1060529.JPG

 

Ces jours ci je réfléchis au blogging, et c'est vrai que c'est un moyen d'échanges entre personnes ayant souvent ( pas toujours) les même affinités. Pour ma part ce sont de beaux échanges.

Sur mon blog, j'apprécie les commentaires et je réponds à chacun d'eux.

Sur les blogs amis je laisse un commentaires aux personnes qui m'en laissent, certains répondent, d'autres non.

Mon questionnement est là: est ce que les personnes qui me laissent un commentaire apprécient que je leur réponde ?

Viennent ils lire la réponse ?

Pour ma part j'apprécie les réponses à mes coms.

Mais si le plus grand nombre de mes lecteurs ne lis pas ma réponse, je ne vois pas pourquoi je continuerais à en écrire.

Ce sont juste des constatations et je peux m'adapter à chaque personne.

 

 

Merci pour les réponses que mes lecteurs pourront faire à ces questions.

 

1) Suis je intéressé (ée) par une réponse à mes coms ?

 

2) Est ce que je me passerais de prendre du temps pour venir lire la réponse ?

 

3) Est ce un moyen de communication intéressant ?

 

4) Est ce que je me force à laisser un commentaire ?

 

.

Repost 0
Published by Paquerette - dans Au fil des jours
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de paquerette
  • Le blog de paquerette
  • : Ma vie en pensées et en photos
  • Contact


                                                                                                    actualite et medias
                                                                                                       

Rechercher

Décision 23-10-11

J'ai pris une décision, je passe pas mal de temps le matin à parcourir les blogs (j'aime bien) et je laisse des commentaires, dorénavant j'en laisserai seulement à ceux qui laissent une trace de leur passage sur mon blog

Merci de votre compréhension

 

Migration possible: http://chezpaquerette.eklablog.com

Archives