Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juin 2009 2 16 /06 /juin /2009 21:43


Conférence à laquelle j'ai assisté le 3/04/09 - Faite par Elizabeth Rojas.

Dans le monde, il y a 3 millions de personnes qui souffrent en cachette. 
Il est essentiel d'amener ces personnes vers plus de plaisir qui est la contrepartie de la douleur. 
Pour les douleurs dues aux maladies, pertes, accidents, il reste souvent comme séquelle le syndrome post traumatique ( SPT ) 

L'approche multifactorielle doit se faire :
- Physique
- Psychique
- Sociale

Elle doit être complète :
- Modification du style de vie 
- Mise en place d'un mode de communication plus salutaire (biodanza)


 1 - Les statistiques

- La douleur est dite chronique quand elle se poursuit au delà de 6 mois.
- La douleur chronique ne quitte aps le sujet
- Elle peut être liée à une maladie, une déficience, à un accident, à une perte 
- Elle est la plus grande cause d'incapacité qui porte atteinte à la vie 

2 - Douleurs chroniques et activités physiques 

- La première conséquence de la pathologie douloureuse est le ralentissement des activités physiques
- La corrélation entre la diminution de la douleur et l'augmentation de la force musculaire est bien existante 



Le plaisir permet de secréter une hormone contre la douleur: la dopamine.
Les privations de sommeil sont liés aux troubles de l'humeur .


La maladie douloureuse chronique doit décentrée son regard de la douleur vers les difficultés qu'elle cache.

- Activité physique tous les jours
- Changer d'emprunte, se donner le moyen de se remémorer le plus souvent possible le plaisir



 Quelques traits de personnalité des douloureux chroniques

1 ) Vision catastrophique de la vie, liée à la douleur, au handicap social et à la détresse psychologique. Il existe aussi un facteur de rumination.
2 ) L'alextimie:difficulté à exprimer ses sentiments.
                     incapacité à comprendre ses sensations et sentiments. Les malades chroniques se protègent de la souffrance en travaillant l'indifférence affective.
3 ) Activité incessante depuis toujours et besoin d'être soutenu, personnalité histrionique et indépendante.Hyperactif, affairement et agitation (activités, investissement pour un équilibre de vie.
Manque d'autonomie par manque d'activité du aux douleurs chroniques.
4 ) Le poids de la colère : souvent connotée négativement avec la tristesse et la peur.Garante de notre territoire empiété, défense de notre intégrité physique.Ou psychisme bafoué par un individu, un évènement ou un système. Elle refuse ce qui est vécu comme une injustice
Elle peut se transformer en douleur si elle est réfrénée, caractère coléreux.
5 ) L'importance des deuils: les 3 phases; l'état de choc, la phase dépressive, l'acceptation.
Il y a récurrence chez les douloureux chroniques des évènements traumatiques : pertes, deuils.
Il y a impossibilité à exprimer les souffrances dans un contexte familial ambiant à contre courant.
Chaque réminiscence d'évènement douloureux suffit à provoquer des douleurs.
La mémoire d'un trauma: Il faut un changement dans la colère et la frustration pour modifier les symptomes douloureux;
L'acceptation est associée à une moindre valeur.
Parler de sa douleur.

Les douleurs chroniques et les troubles du sommeil:
- Il y a souvent association des deux. Les douleurs chroiniques provoquent une avancée du sommeil paradoxal, en raison d'une baisse de l'ocytocine et de la prolactine.Ce qui donne des efforts musculaires insupportables. Ces douleurs liées aux troubles du squelette provoquent une faible aptitude à jouir de la vie.




Effets de la biodanza 

1 -  Renforcer l'identité par la danse et la musique

& Nourrir les cellules de joie et de plaisir 
& Trouver de nouvelles motivations pour vivre 
& Intégrer des ensembles plsu vastes que le MOI

2 -  Méthodologie vivencielle

& Vitalité-repos-retrouver l'équilibre perdu 
& Proposer des danses pour un début de deuil
& Ouverture à soi et aux autres, à la Vie, au monde
& Expression des émotions : alléger le corps des souffrances
& Adoucir la gestion du temps: vivre le moment présent 

3 - L'homme humain a besoin d'appartenir à un groupe

& Le regard est la voie sensorielle la plus émouvante
& Les douloureux chroniques qui sont entourés soufffrent 10 fois moins

4 - Commencer à ouvrir son corps, c'est développer la confiance

& le toucher aimant, bienveillant comme mécanisme subtil d'ouverture
& la reconnaissance du corps par le toucher

5 - La caresse comme mécanisme de guérison

& Dérigidifier le corps, rigidité mise en place pendant les vécus difficiles

6 - Les effets de la parole



La biodanza transmute la douleur en plaisir

 
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Paquerette - dans Au fil des jours
commenter cet article

commentaires

lillyrush 16/05/2012 23:19


J'adore cet aricle , Pâquerette ! Il résonne tellement en moi ...Les souffrances si longtemps contenues...Les mots jamais dits...Et c'est le cancer de l'oesophage ?

Paquerette 17/05/2012 08:49



Ties, toi ici ma cocotte, oui ça en dit long sur la caause des maladies.


Preends bien soin de toi


bisous



Barzys 17/06/2009 22:12

Merci pour la publication de cet article avec toute ces infos. BisesBarzys

Paquerette 18/06/2009 08:39


bises


Mamychele 17/06/2009 16:02

COUCOU Paquerette,  Article très intéressant ... c'est vrai que le sport aide, mais il y a, hélas, des douleurs que l'ont ne peut pas supprimées, qu'elles soient physiques ou morales.BISOUS et à très bientôt,Michèle

Paquerette 18/06/2009 08:44


Oui, mais le plasir de faire une activité agréable et pour soi aide bien
bises 


RolloTomasi 17/06/2009 08:59

Pareil que Marie Soleil..Bises

Paquerette 17/06/2009 10:06


Même réponse alors, tu peux la lire?
bises 


Line+-+Ptasy 17/06/2009 04:39

Je me reconnais beaucoup dans la description du douloureux chronique. Depuis mes thérapies j'ai appris à vivre mes émotions. Mais la première réaction que j'ai c'est de la colère. Avant, je ne ressentais rien. J'étouffais tout. Mais maintenant je vois plus facilement ce qui se cache derrière ma colère et j'exprime mes émotions autant que possible aux personnes concernées. Comme j'ai écrit une lettre à mon frère pour lui dire ce que j'avais ressenti devant son attitude à l'enterrement de mon neveu. Et j'essaye plus de ne plus rester dans ce mode de fonctionnement.Bisous et merci pour cet article. P.S. Dommage, ça n'existe pas ici le biodanza, ça a l'air d'être quelque chose de fanstatique.

Paquerette 17/06/2009 08:45


C'est sur que la colère gardée en soi fait beaucoup de ravages.
Je me renseignerai pour la biodanza, on ne sait jamais
bisous 


Présentation

  • : Le blog de paquerette
  • Le blog de paquerette
  • : Ma vie en pensées et en photos
  • Contact


                                                                                                    actualite et medias
                                                                                                       

Rechercher

Décision 23-10-11

J'ai pris une décision, je passe pas mal de temps le matin à parcourir les blogs (j'aime bien) et je laisse des commentaires, dorénavant j'en laisserai seulement à ceux qui laissent une trace de leur passage sur mon blog

Merci de votre compréhension

 

Migration possible: http://chezpaquerette.eklablog.com

Archives